De 8 à 15 ans, 
Le lundi de 17h à 18h (du 3 octobre 2018 au 12 juin 2019)
& pendant les vacances scolaires

Tarifs lundi (hors vacances scolaires) : 150 € l'année 
Tarifs vacances (4 après-midi de 14h  à 16h30) : 100 € la semaine, 80 € à partir du deuxième enfant

Inscriptions et infos au 04 67 64 23 90 ou ateliersville[at]la-fenetre.com 

Les Ateliers ville croisent les regards sur la ville, on y parle d’architecture d’urbanisme et d’histoire, on y participe pour comprendre, dessiner, représenter et concevoir, on s’y retrouve pour jouer, dialoguer, donner son avis, échanger et envisager le futur !
L’objectif est de faire comprendre au jeune public comment la ville se fabrique, comment elle a et continue d’évoluer, comment elle se pratique aujourd’hui et comment on l’imagine demain.

Qu’est-ce qu’une ville ? A-t-elle toujours été telle que nous la connaissons ?

Comment a-t-elle évolué ? Comment y vit-on ? Est-elle agréable ? Qu’est-ce qui nous dérange ?

Que pouvons-nous transformer pour l’améliorer ?

Les étapes au fil de l'année / la semaine :

Au programme, initiation à l’histoire de l’architecture (les styles, les matériaux...), apprentissage des outils et techniques de composition (notions de géométrie : plan, vue en 2 et 3D), réflexion sur les usages et rédaction de cahier des charges en concertation, conception ou réaménagement d’un morceau de ville...

Notions et outils de base :

Transmission des principaux « outils » nécessaires à l’analyse de la ville (présentation du métier d’architecte, projections de petites vidéos sur l’histoire de l’habitat, les architectes...), analyse historique de Montpellier, (visites, jeux de repérage d’itinéraires sur plans...), explications des notions de base pour la conception (règles de composition spatiales, styles architecturaux sous forme de jeux, exercices...).

Arpenter la ville :

Visites de divers quartiers de Montpellier, en vue d’une analyse urbain : comment nait un quartier, quand et comment s’est-il formé, de quels éléments architecturaux est-il constitué, quelles dimensions cachées peut-on découvrir, quelles sont les fonctions des espaces, comment sont-ils vécus, comment circule-t-on, qu’est-ce qui est agréable, désagréable, fonctionnel ou pas pratique, manque-t-il des choses, qu’est-ce qu’on pourrait améliorer ?

Les enfants vont s’attarder sur des détails qu’ils voient et qu’ils vivent au quotidien et auxquels ils se sont habitués sans se poser de question. Ils vont enquêter dans la ville, en observant, en se questionnant, en utilisant leurs connaissances et en les approfondissant au contact de professionnels de la ville.

Analyse de la ville

Suite à leurs observations, ils seront encadrés en atelier par une équipe pluridisciplinaire (architectes, historiens, urbanistes, paysagistes, designer...) qui apportera les réponses aux questions non élucidées. Les enfants devront réaliser la synthèse de leur visite et donner leur vision subjective de cette ville qu’ils auront découverte sous un autre angle.

Programmation : comment améliorer le quartier ?
L’analyse du quartier permettra de distinguer ses atouts et ses dysfonctionnements. Il faudra réfléchir ensemble à ce qui pourrait être modifié ou amélioré pour garantir une qualité de vie aux citoyens. Les enfants élaboreront un petit cahier des charges en amont de leur projet qui pourra porter sur la réhabilitation rêvée du quartier, la réalisation d’une installation éphémère, ou d’un petit équipement ludique dans le secteur étudié.

Conception d’un petit morceau de ville
Les enfants traduiront ensuite leur programme en projet architectural et urbain : l’évolution des idées ira de la conception des plans (2D) jusqu’à la maquette (3D).

Restitution :

Le travail de restitution prendra différentes formes en fonction des tranches d’âges :

  • La technique du pop-up sera mise à l’épreuve par les plus jeunes pour réhabiliter un morceau de ville ;
  • La construction d’une maquette à partir de formes prédécoupées, permettra aux 11-13 ans de retranscrire leur projet d’aménagement éphémère ;
  • La réalisation d’une maquette permettra aux plus grands de créer d’un lieu d’échange et de loisirs pensée à la manière d’un architecte

L'actu